Maladies

Anémie infectieuse

Etiologie

L’anémie infectieuse est due à un petit virus très résistant, connu sous le nom de CAV (Chicken Anemia Virus ou Virus de l’anémie du poulet).

Transmission

Le mode de transmission majeur de l’anémie infectieuse est la transmission verticale par les reproducteurs infectés. La transmission horizontale entre oiseaux par le matériel, les vêtements etc… contaminés est également possible.

Symptômes et lésions

Le CAV est pathogène chez les poussins jusqu’à l’âge de 3 semaines. Les sujets adultes peuvent être infectés mais ne développent pas de signes cliniques. La maladie se caractérise par une hausse de la mortalité et une anémie associée à l’atrophie des tissus hématopoïétiques de la moelle osseuse.

On peut observer des hémorragies sous-cutanées et intramusculaires accompagnées d’une atrophie du système lymphatique. Les oiseaux atteints peuvent présenter des lésions cutanées focales (connues sous le terme de maladie des ailes bleues.)

Les taux de mortalité varient de 20 à 70%.

L’élevage atteint présente une mauvaise croissance avec pour conséquence des pertes économiques.

Anémie infectieuse

On observe une différence nette dans la taille et la croissance entre des oiseaux sains (à gauche) et infectés (à droite).

Diagnostic

Le diagnostic clinique repose sur les symptômes et les lésions observées chez les oiseaux atteints. On peut effectuer des tests sérologiques pour rechercher des anticorps anti-CAV spécifiques.

Traitement et prophylaxie

Il n’existe pas de traitement. Les anticorps d’origine maternelle peuvent offrir une protection. L’induction d’une bonne immunité d’origine maternelle chez les poussins par vaccination des reproducteurs est la meilleure stratégie de lutte contre le CAV.

Haut de la page